"Ni valides, ni non-valides. Tous mariniers !"

puce - flèche L'accessibilité   puce - flèche La nouvelle Cafétéria de la Capitainerie du Port des Yachts de Liège

En sa séance du 29 août 2005, le Conseil d'Administration de l'Ancre Bleue a décidé de démarrer une action afin de rendre accessible la Cafétéria de la Capitainerie du Port de Liège.

30 août 2005 : envoi d'une lettre de demande à la Direction du Port autonome de Liège pour la pose d'une plate-forme élévatrice sur l'escalier droit qui mène à la Cafétéria.

8 septembre 2005 : Réponse de Monsieur Emile-Louis BERTRAND, Directeur général f.f. du Port Autonome de Liège :

Nous accusons réception de votre lettre de ce 30 août 2005.
Votre lettre a retenu toute notre meilleure attention et dès lors nous interrogeons notre architecte sur le problème évoqué.
Nous ne manquerons pas de vous tenir informé.
Veuillez agréer, Monsieur, l’assurance de nos sentiments distingués.


4 octobre 2005 : Lettre de Monsieur Emile-Louis BERTRAND, Directeur général f.f. du Port Autonome de Liège :

Complémentairement à notre courrier du 8 septembre 2005, nous avons l’honneur de porter à votre connaissance que nous avons interrogé notre architecte concernant le problème repris sous rubrique.
En effet, le problème que vous évoquez nous a interpellé puisque vous savez vous-même combien le Port autonome de Liège s’est associé et investi avec l’Ancre Bleue pour faire de vos manifestations publiques au sein du Port des Yachts une réussite.
Notre architecte vient de nous informer et précise que lors de l’élaboration du projet d’extension de la capitainerie du Port des Yachts à l’usage de cafétéria, un dossier de demande de permis d’urbanisme a été constitué en bonne et due forme.
Le projet a ensuite été soumis à l’approbation de toutes les parties concernées, et à fortiori à l’avis de l’Association Access Plus, qui n’a émis aucune remarque.
En effet, conformément à l’article 414 du code wallon de l’aménagement du territoire du 25 janvier 2004, et notamment paragraphes 1 alinéa 1 deuxième tiret, le bâtiment concerné fait partie des cas où l’accessibilité des personnes à mobilité réduite ne s’applique pas.
Le permis d’urbanisme a donc été délivré le 4 juillet 2003 et n’a fait l’objet d’aucun recours et, le bâtiment a été construit tel que prescrit par le permis.
Par ailleurs, ayant interrogé les gérants, ceux-ci nous affirment qu’ils ont toujours mis un point d’honneur à assurer l’accès de leur établissement aux personnes handicapées, allant jusqu’à porter eux-mêmes les personnes concernées.
En vous souhaitant bonne réception de la présente, nous vous prions d’agréer, Monsieur, l’assurance de nos sentiments distingués.


A cette lettre est jointe la copie du Code Wallon stipulant que pour les « restaurants et cafés dont la superficie accessible au public est inférieure à 150 m2, les impératifs d’aménagement de l’accessibilité ne s’appliquent pas.

Retour


Calendrier, bic, tee-shirt, etc
Marine Shop
+ d'infos


Découvrez les navigations prévues cette année
Calendrier des navigations
+ d'infos


    Chiens assistance